La Clim ?

imageLes systèmes de climatisation sont des machines frigorifiques. Comme dans un réfrigérateur, ils puisent de la chaleur dans un lieu clos (une pièce ou un logement entier) dont ils abaissent la température et rejettent cette chaleur à l'extérieur.

Le principe
Le climatiseur est une machine thermodynamique constituée d'un circuit fermé et étanche dans lequel circule un fluide frigorigène à l'état liquide ou gazeux selon les organes qu'il traverse. Ces organes sont au nombre de quatre : l'évaporateur, le compresseur, le condenseur et le détendeur.

Les fluides frigorigènes
Ils sont à la base du fonctionnement des machines thermo-dynamiques.
Les HFC, qui remplacent le R22 (destructeur pour la couche d'ozone et puissant gaz à effet de serre), sont inoffensifs pour la couche d'ozone.
Les frigorigènes doivent être utilisés dans des circuits parfaitement et durablement étanches, mis en œuvre, récupérés et recyclés seulement par notre société.

Le principe de fonctionnement d'une machine frigorifique

http://www.ademe.fr/particuliers/fiches/confort_ete/images/17_1.jpg

Quelques notions importantes
On parle de climatisation quand la température de l'air de la pièce est maintenue dans des limites données.
On parle de rafraîchissement quand l'air subit un refroidissement modéré, non contrôlé.
Un système de climatisation est réversible s'il peut assurer aussi une fonction de chauffage : il prend alors de la chaleur à l'extérieur et la restitue à l'intérieur. C'est le principe de la pompe à chaleur.

Les systèmes
Du simple appareil mobile aux installations sophistiquées qui climatisent tout un logement, ou même tout un immeuble, la gamme des systèmes de climatisation est vaste. Il est parfois difficile de se retrouver parmi la multitude de produits proposés :
Les systèmes individuels unitaires sont des appareils de taille relativement réduite. Un appareil climatise une seule pièce. On en distingue deux catégories :
-les monoblocs sont en général des produits peu coûteux, mais peu puissants et bruyants ;
-les split-systèmes sont moins bruyants pour l'utilisateur que les monoblocs : la partie la plus bruyante est à l'extérieur.

Une précision technique...
Contrairement aux appareils monoblocs, les split-systèmes sont constitués de deux unités : l'une, à l'extérieur, évacue l'air chaud. L'autre, à l'intérieur, souffle l'air rafraîchi. Elles sont reliées par des tubes où circule le fluide frigorigène.

Monoblocs et splits peuvent être mobiles ou fixes.
Les appareils appelés « climatiseurs mobiles » ne sont pas à proprement parler des appareils de climatisation : pour laisser passer la gaine qui évacue l'air chaud (monobloc) ou les tubes de liaison (split), il faut laisser une fenêtre ou une porte entrebâillées, ce qui est incohérent avec le fonctionnement d'un climatiseur.
S'ils sont les moins coûteux et s'ils ne nécessitent pas d'installation, ce sont aussi les moins fiables, les moins performants et les plus énergivores.

Souvent achetés dans l'urgence lors d'une vague de chaleur, auprès de non-professionnels de la climatisation, ils ne répondent pas de façon satisfaisante aux conditions particulières de votre logement.
Les climatiseurs fixes nécessitent une installation.
L'unité intérieure d'un split fixe peut être fixée au sol ou au mur, en allège, en plafonnier, etc., pour s'intégrer au mieux au logement. Pour réaliser une installation fiable et durable, il est nécessaire de faire appel à nos services : nous vous conseillerons pour l'emplacement, la nature, la puissance de votre matériel, en fonction de vos besoins.

Certains climatiseurs individuels assurent une fonction « chauffage », soit parce qu'ils sont réversibles, soit parce qu'ils sont équipés de résistances chauffantes.

Le refroidissement des appareils
Dans un climatiseur à refroidissement à air, il faut que le condenseur soit dehors, dans un jardin, sur un balcon, un toit, suspendu à un mur ou posé sur un rebord de fenêtre parce que c'est l'air extérieur qui évacue la chaleur prélevée dans le logement.
Si cette disposition est impossible, on peut installer un climatiseur à refroidissement à eau perdue : l'eau de ville évacue les calories, et le condenseur peut être installé à l'intérieur.
Les climatiseurs monoblocs sont en général à air. Les splits et multisplits sont à air ou à eau perdue.

Les systèmes « centralisés » pour un logement
Ils climatisent plusieurs pièces, la totalité d'un logement ou un immeuble entier. Ils représentent un investissement important. Ils sont souvent réversibles.
Les principaux systèmes proposés sont :
- le multi-split, qui peut être installé dans un logement déjà construit. Il vous permet aussi un équipement progressif, en fonction de vos disponibilités financières ;
- les pompes à chaleur réversibles, qui peuvent alimenter :
          * soit des ventilo-convecteurs,
          * soit un plancher rafraîchissant (et chauffant). La température ne doit pas être trop fraîche à sa surface pour éviter la formation de condensation sur le sol,
          * soit un réseau de gaine. Ce système est aussi appelé climatisation centralisée à air. Coûteux mais performant, il assure aussi la ventilation et le renouvellement d'air du logement. Les deux derniers systèmes ne peuvent être installés qu'en cours de construction ou lors d'une rénovation lourde.

Faire du froid avec du chaud ?
La climatisation solaire permet de climatiser sans consommer d'énergie fossile et sans émettre de gaz à effet de serre. Cette solution existe déjà. Testée avec succès dans des locaux industriels ou tertiaires, elle doit encore être adaptée pour les logements.

Les exigences de la climatisation.

L'élimination
Il ne faut jamais mettre en décharge un appareil individuel, mais le porter en déchèterie. Le fluide frigorigène qu'il contient doit être récupéré et recyclé.
De même, le démontage d'une installation doit être effectuée par nos soins car il faut que cela se fasse par des professionnels qui doivent récupérer les fluides frigorigènes. Ne le faites jamais vous-même, au risque de libérer dans l'atmosphère la totalité des frigorigènes de l'installation.

La climatisation ou le rafraîchissement réduisent la température d'un logement, ce qui est particulièrement bien venu pour résister aux surchauffes de l'été. Mais attention ! Pour des raisons de santé, des passages fréquents de l'intérieur à l'extérieur peuvent provoquer des chocs thermiques nocifs, si l'écart de température est important.

Haut de page